Début de la saison 2018/2019 en demi-teinte pour les Grizzlys

Cette saison, les Grizzlys évoluent à nouveau en Nationale 2 après le maintien proprement obtenu en fin de saison dernière. La première phase du championnat se déroule dans la poule Nord pour Quiévrechain. Celle-ci s’annonce relevée avec la présence du PUC (Paris Université Club), club historique du championnat D1, relégué pour la première fois en division inférieure, des solides joueurs de Tours et d’IFK2 (Paris), des expérimentés Orléanais, ainsi que du Mans, récent promu en N2. C’est d’ailleurs chez les promus Manceaux que débutaient les hostilités les 13 et 14 octobre derniers.

Samedi 13 octobre

Le premier match de la saison des Grizzlys les opposent au Mans. Les 2 équipes se sont déjà rencontrées lors de la saison 2015-2016. Le Mans était alors une équipe fraîchement créée. Les Grizzlys avaient alors remporté les 2 matches. C’est avec une plus grande expérience et une accession en finale de D3, que les joueurs Manceaux entrent dans la compétition face aux Nordistes. Côté Quiévrechain quelques départs ont fragilisé la base arrière. Mais de nouveaux visages notamment venus de la section jeune sont venus prêter main forte et compenser les pertes. Côté gardien c’est notre jeune ailier Florian qui tentera de faire oublier là aussi les absences. C’est donc un mélange d’expérience et de renouveau que les Grizzlys amènent avec eux pour ce premier match et certainement pour l’ensemble de la saison.

Malgré un jeu défensif des locaux qui attendent dans leur moitié de terrain, Les Grizzlys prennent rapidement le match en main et mènent déjà 2-0 après les 3 premières minutes de jeu. Même si le jeu est encore loin d’être huilé, Quiévrechain gère ensuite le match pour s’imposer 5-2 face à des adversaires qui alternent jeu défensif, contres, et phases de pressing. De quoi bien rentrer dans ce championnat et se jauger avant les matches contre les « gros » de la poule.

L'équipe contre Orléans

Dimanche 14 octobre

Face à Orléans, les Grizzlys ne sont pas dans l’inconnu. Un certain nombre de joueurs d’Orléans sont des « vieux briscards » du championnat. Ils ont déjà été opposés à plusieurs reprises aux Grizzlys. La dernière rencontre date des play-down 2017/2018. Quiévrechain s’était imposée 8-3 face à des Orléanais qui avaient complètement déjoué ce jour là. Nul doute que cette fois le match sera plus serré. Au final, il ne l’aura pas été… Certainement lié à une surcharge de travail physique en début de saison (d’autres parleront d’une nuit un peu trop courte), les Grizzlys n’ont jamais réussi à afficher la moindre intensité dans le jeu. Subissant le jeu de passes précises des adversaires, et jouant à contre-temps. Une défaite cinglante et logique 7-1 a fait prendre conscience à l’équipe que cette saison de transition sera compliquée jusqu’au bout. Et qu’il sera très certainement nécessaire de se battre pour le maintien.
Le côté positif vient de nos jeunes qui auront montré de belles dispositions pour leur 1er WE de championnat sénior. Grace à eux, la marge de progression est énorme et permet de garder confiance pour le reste de la saison.

L'équipe contre Le Mans

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *