IL SORT DE SA TANIÈRE… GEOFFREY REBOUTÉ

Le temps est long sans floorball... Pour patienter jusqu'à la reprise, Axel vous propose des rencontres avec quelques grizzlys qu'il a sorti de leur tanière. Cette semaine, c'est au tour de GEOFFREY REBOUTÉ, le Dieu au pull vert, qui va entamer sa 10ème saison au club, de se mettre à nu.

Geoffrey Rebouté, bientôt 10 ans au club. Buteur maison, sans forcer.

Axel : Dans un premier temps pourrais-tu te présenter pour les personnes qui ne te connaîtraient pas ?
Geo : Salut, moi c'est Geoffrey, 36 ans. Je suis originaire du Nord et plus précisément de l'Avesnois.

Axel : Pourquoi et comment as-tu connu le Floorball ?
Geo : C'est Michel qui m'a fait essayer ce sport, je cherchais un sport collectif et physique. Des collègues Nicolas / Geoffroy puis Aurélien jouaient également.

Axel : Qu’est ce qui fait un bon ailier ? Te considères-tu comme un renard des surfaces ?
Geo : Quelle est la différence entre un bon et un mauvais ailier ? Le mauvais ailier, il reçoit la balle et il tire direct, c'est un mauvais ailier. Mais le bon ailier, il reçoit, il tire,... mais c'est bon ailier.
Plus sérieusement, je dirais qu'un bon ailier doit être toujours en mouvement pour proposer des solutions et jouer en une touche de balle.

Axel : As-tu un bilan à dresser à la fin de cette saison ? Ton ressenti sur cette saison assez spéciale ?
Geo : Cette saison a forcément un goût d'inachevé d'autant plus que notre jeu se mettait en place, c'est dommage. A titre personnel, ayant raté des déplacements, je qualifierais cette saison de frustrante.

Axel : Une saison décevante au vu de tes précédentes performances ?
Geo : Axel, cette question fait référence au bilan de la précédente question. [ndlr : on ressent bien ici en effet tout l'agacement et la frustration du buteur maison]

Axel : Quels sont tes objectifs sportifs ? Consolider ton record de buts ?
Geo : Mon objectif sportif est de prendre du plaisir sur le terrain en essayant de jouer pour et avec les copains.

Axel : Le but qui te marque le plus dans ta carrière de joueur de Floorball ?
Geo : Mon but sur coup-franc contre Rouen en Play-off, nous avions égalisé et avions perdu en prolongation.
Je rajouterais une passe décisive à Nico Hubert en play-off contre Brest, nous avions égalisé à la dernière seconde et gagné aux pénalties grâce à un grand Geo Muñoz dans les buts.

Axel : Te vois-tu toujours faire partie des Grizzlys dans 10 ans ? voire 20 ans ?
Geo : Oui, dans une section +45 ans pour m'amuser avec les anciens, et faire des week-ends sport & amusement entre potes.

Axel : D’où est venu le surnom de " Dieu " ?
Geo : Ceux qui posent cette question ne m'ont pas vu jouer :D.

Fun Facts :

Axel : Le but le plus moche que tu ais marqué ?
Geo : Je dirais un peu tous sauf un, mon revers en lucarne contre PFC 😉

Axel : Ton groupe de musique préférée ? ?
Geo : AC/DC - TOOL

Axel : Y a-t-il un domaine particulier où tu t’es amélioré pendant cette période de confinement ?
Geo : L'apéro (en vue des samedis soirs au F1) et l'endurance, je suis allé courir tous les 2 à 3 jours.

Axel : Une anecdote marrante vécue en déplacement ?
Geo : Il y a beaucoup de bons moments de rigolades, difficile de n'en retenir qu'un seul. En tout cas, un des meilleurs déplacements était le tournoi à Amsterdam mais bon,je ne peux pas en dire en plus. Ce qui se passe à Amsterdam, reste à Amsterdam 😉

Axel : Et une anecdote rigolote sur un membre de l'équipe ?
Geo : En plus de la fameuse histoire de la crème chauffante qui est passée de la fesse de Geo Munoz à la joue du grand Marthe, je dirais le formidable coaching de Nico Muñoz contre Nancy. Nous avions énormément de mal à mettre notre jeu en place, nous nous faisions malmener, et Nico avait pété son câble car nous ne respections pas ses consignes. Du coup, il nous a dit : "J'en ai marre, faites ce que vous voulez" et on a fini par gagné 8-3. un très grand coach Nico ^^

 

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *